Créer son site web personnel lorsque l’on est doctorant.e

Etre doctorant.e aujourd’hui, c’est devoir maintenir et gérer une identité numérique répartie sur une multitude d’interfaces. Celles-ci comprennent Twitter, Hal SHS, Orcid, Academia et Researchgate, la page sur le site du laboratoire, Linked In… Je ne suis pas présente sur toutes ces plateformes, mais depuis le début de 2020 et de ma deuxième année de thèse, j’ai créé un site web personnel (ici). Dans ce billet, je vous explique brièvement comment j’ai procédé, les avantages et inconvénients de la création du site, et mon usage et mes pratiques.

Pourquoi créer un site web personnel lorsque l’on est doctorant.e ?

De mon côté, la création de mon site répondait à un besoin d’autonomie : je ne souhaite pas dépendre de Linked In ou de Hal SHS afin de présenter mon CV, car je trouve que les deux plateformes, bien que très différentes (Hal génère le CV automatiquement), ne proposent pas une flexibilité suffisante pour mettre en avant toutes les activités auxquelles on s’attèle lorsque l’on est doctorant.e.

J’avais aussi envie de me donner la possibilité de centraliser des activités, des informations ou des publications qui ne sont pas en rapport direct avec mes recherches, mais que j’ai pourtant envie d’inclure dans mon identité numérique car elles sont révélatrices de certains centres d’intérêt et de passions périphériques.

Parmi les inconvénients, la nécessité de le maintenir scrupuleusement à jour, car il constitue désormais mon outil de présentation principal. Je ne regrette pas une seconde d’avoir créé le site, car il me permet notamment :

1. D’envoyer mon CV ou mes publications en une URL

Le site m’offre la possibilité d’envoyer mon CV mis à jour en un lien bref : www.miratfaily.com/cv

De même pour mes publications, que l’on peut retrouver à l’adresse www.miratfaily.com/publications

J’utilise ces URL particulièrement lorsque l’on me contacte pour des opportunités professionnelles, car une ligne dans le mail avec écrit « Vous pouvez consulter mon CV ici pour information » me semble moins cavalière qu’un cv attaché en pièce jointe sans crier gare.

Je l’utilise aussi souvent à la fin de mes réponses aux appels à communications ou contributions. La proposition de communication est souvent formattée par les organisateurs.rices, avec un nombre de mots à ne pas dépasser. Les URL me permettent d’ajouter plus d’informations en peu de mots à la fin de la biographie demandée. Par exemple:

2. De proposer des outils pédagogiques à mes étudiant.e.s

Le site m’est également très utile dans le cadre de mon enseignement. Il me permet de proposer un formulaire de contact anonymisable que j’envoie aux étudiant.e.s en début de semestre afin qu’iels puissent me transmettre des remarques pédagogiques qu’iels n’auraient pas envie de faire sous leur nom propre tout au long du semestre.

Mon site me permet également de proposer pour mes cours des syllabus dynamiques mis à jour au fur et à mesure de l’avancée du semestre, et consultables par les étudiant.e.s simplement en cliquant sur une URL. Cette page centralisant des ressources complémentaires aux séances me permet d’y ajouter au fur et à mesure des liens et textes proposés par les étudiant.e.s.

Comment s’y prendre pour créer un site personnel?

Pour créer le site, j’ai pris le parti d’acheter le nom de domaine et l’hébergement sur la plateforme OVH (une formule revenant à une vingtaine d’euros par an), et de créer le site via WordPress. Les extensions principales que j’utilise sur le site sont les suivantes.

THEME

Twenty Sixteen avec utilisation d’un thème enfant pour supprimer le pied de page « powered by wordpress »

EXTENSIONS D’AJOUT DE FONCTIONNALITES

Polylang: gestion multilingue français-anglais
Contact Form 7: formulaire de contact anonymisable

EXTENSIONS DE CONFIGURATION ET EDITION

Child Theme configurator: création du thème enfant
Classic Editor: éditer avec l’éditeur classique au lieu de l’éditeur blocs
Advanced Editor tools: améliore l’éditeur classique
Re-add text underline and justify: possibilité de justifier le texte

GESTION DU SEO ET SECURITE

BackWup: sauvegardes du site
Post views counter: suivi des visites du site
Yoast SEO: gestion du SEO
Really simple SSL: passage du site en https

Pour citer cet article: Tfaily, Mira. « Créer son site web personnel lorsque l’on est doctorant.e », in (Im)mobile, 21 décembre 2020, https://immobile.hypotheses.org/181.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.